La Sorgue, ses ombres et ses  truites sauvages

La Sorgue

Elle surgit au coeur de la Provence, à Fontaine de Vaucluse, d'un gouffre de 315m de profondeur  situé au pied d'une grande falaise.

C'est la plus importante exsurgence de France, alimentée par un immense réservoir karstique constitué de roches calcaires datant du crétacé       (moins 10 millions d'années à moins 165 millions d'années).

 Elles ont été fissurées lors de la surrection des Alpes favorisant l'infiltration des eaux de pluie, créant grâce à la dissolution de la roche par l'eau un vaste réseau de failles, fissures et réservoir souterrain.

La surface sur laquelle les pluies alimentent le stock d'eau dans le karst appelé impluvium, représente plus de 1200 km² sous le plateau de Vaucluse.

Ombres et truites sauvages 

Les ombres et les truites sont les poissons emblématiques de la Sorgue. Ils évoluent dans une eau pure et claire dont la température n'excède pas les 12° en amont de l'Isle sur la Sorgue.  

L'Ombre commun (Thymallus thymallus, nom latin tiré de l'odeur de thym qu'il dégage) fait partie, comme la truite, de la famille des salmonidés. Sa nageoire dorsale caractéristique, lui vaut aussi le nom de "porte étendard".

Sa présence dans la Sorgue est exceptionnelle, c'est un poisson rare qui ne fréquente pas tous les cours d'eau de première catégorie.                                        

Depuis 2016 il fait l'objet d'une mesure de protection dans toutes les parties de la rivière car il est interdit de le prélever.

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
p© Pêche Découverte Sensation

Appel

Email